728x90

Communiqué de presse du comité directeur sorti au terme de sa rencontre de ce lundi 29 janvier 2018 à Dakar

: Le 30/01/2018 - : Parti Démocratique Sénégalais (PDS) - : Relations Publiques Sénégal

Communiqué de presse du comité directeur sorti au terme de sa rencontre de ce lundi 29 janvier 2018 à Dakar

Le Comité Directeur du Parti Démocratique sénégalais (PDS) s’est réuni le lundi 29 janvier 2018 à la permanence nationale Oumar Lamine BADJI, sous la présidence du frère Oumar SARR, Secrétaire Général National Adjoint et Coordonnateur Général, à l’effet d’examiner l’ordre du jour suivant : situation nationale et vie du parti.

 

Abordant le point de l’ordre du jour relatif à la situation nationale, le Comité Directeur a examiné successivement les points suivants :

 

  • La visite du président de la république française dans notre pays et la décision du Comité Directeur de lui remettre un mémorandum sur les revendications légitimes du PDS et de l’Opposition.
  • La marche de l’opposition du 09 février 2018
  • La situation économique et sociale.

 

A l’entame de ses travaux le comité directeur présente ses sincères condoléances aux pêcheurs de Saint Louis et à la famille de la victime, suite au décès d’un des leurs, mort tué par balles tirées par des garde-côtes d’un état voisin. Il souhaite également prompt rétablissement aux blessés.

 

Le comité directeur dénonce l’incapacité du régime de Macky Sall à défendre nos citoyens tant au sud qu’au nord du pays, en dépit de tout le bavardage et les fanfaronnades sur la défense de l’intégrité du territoire et la sécurité des populations.

 

A propos de la visite du président français au Sénégal, le comité directeur réitère sa position. Le Comité Directeur appelle les Sénégalaises et les Sénégalais à sortir pour accueillir partout où se rendra Emmanuel Macron, Président de la République française, et manifester dans le même temps, pacifiquement, leur colère et leur dégoût de Macky SALL, de son régime et de sa politique, avec des brassards rouges et des habits rouges, des pancartes explicites en défense d’une démocratie véritable au Sénégal, contre le régime de la fraude électorale et du mensonge.

A ce propos, le Comité Directeur rejette avec dédain les insanités et autres mensonges contenus dans un tract ordurier signé par le SEP de Benno Bok Yakaar. Il est, bien entendu, absolument faux de faire croire à l’opinion nationale et internationale que l’opposition est partie prenante de leurs discussions internes et de leur soi-disant audit du processus électoral. Il est ubuesque de voir la majorité présidentielle nous donner des leçons de « comportement républicain » et autres expressions qui n’ont plus aucun sens avec Macky SALL et son régime.

 

Le Comité Directeur continue son combat pour défaire Macky SALL et ses projets sinistres pour notre pays. Dans ce sens, il demande au Secrétaire Général National Adjoint de prendre toutes les mesures utiles pour associer toutes les organisations de l’opposition, de la société civile et des syndicats aux manifestations. Les Sénégalaises et les Sénégalais doivent partout où ils le peuvent afficher leur mécontentement et protéger notre démocratie menacée par Macky SALL et son clan.

 

S’agissant de la marche de l’opposition prévue le 09 février 2018, le Comité Directeur demande à toutes les sections et fédérations, à tous les mouvements de soutien de la région de Dakar, de mobiliser toutes les populations pour en faire une véritable démonstration de la volonté de notre peuple à défendre la démocratie, la liberté, des élections libres et transparentes.

 

Sur la situation sociale qui fait courir de graves risques à presque tous les secteurs de notre économie et menace dangereusement les secteurs de la santé et de l’éducation, le Comité Directeur, tout en apportant son total soutien aux travailleurs, dénonce le mépris du gouvernement qui, après avoir librement signé des accords avec les syndicats refuse aujourd’hui de respecter ses engagements. Le gouvernement n’est pas dans son droit et notre parti doute de sa sincérité puisqu’il a déclaré publiquement être très liquide et dispose d’assez d’argent dans ses différents comptes. Si tel est le cas pourquoi tarde-t-il à respecter ses engagements ? Pourquoi réduit il le pouvoir d’achat des travailleurs en augmentant les prélèvements ? les entreprises sont en banqueroute du fait que l’Etat, qui là aussi, ne paie pas ses dettes ? Le PDS dénonce aussi la situation dans l’agriculture avec l’échec de la campagne arachidière marquée par des milliers de bons aux paysans restés impayés suite à la faillite de la gestion Macky SALL.

 

Sur la situation du parti, le Comité Directeur approuve le calendrier de la tournée nationale et demande à tous les responsables, à tous les militants et sympathisants, de prendre les dispositions pour accueillir les membres de la Délégation du parti.

 

Sur les cartes, le Comité Directeur se félicite de leur disponibilité et remercie le Secrétaire Général National de sa décision de prendre en charge une partie de leur coût.

 

Fait à Dakar, le 29 janvier 2018

Espace membres

Créer un compte
Mot de passe oublié

Twitter