728x90

Communiqué de presse du Parti Démocratique Sénégalais

: Le 09/08/2017 - : Parti Démocratique Sénégalais (PDS) - : Relations Publiques Sénégal

Communiqué de presse du Parti Démocratique Sénégalais

Après avoir fait preuve d’incompétence, de sabotage et réussi à empêcher des centaines de milliers de sénégalais d’accomplir leur devoir en choisissant leurs représentants à l’assemblée nationale, Macky SALL et son gouvernement tentent de trouver des boucs émissaires pour justifier le saccage de certains bureaux à Touba par des populations exaspérées et en colère contre ce qui leur apparaissait comme un déni de justice.

SerigneAssaneMbacké, après de multiples tracasseries et une nuit passée au commissariat de Mbacké en violation de l’article 111 du Code Electoral, vient à nouveau d’être arrêté, Macky SALL voulant coûte que coûte lui faire payer son choix de demeurer dans le PDS.

En effet, contrairement au nommé Mor LO, il n’a été mis en cause par personne et rien ne permet de l’impliquer de près ou de loin dans les évènements survenus à Touba le jour des élections. Sa déclaration devant la presse a été faite dans les locaux de la sous-préfecture de NDAM alors que les faits avaient déjà eu lieu.

Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et ses alliés exigent sa libération immédiate et sans condition et avertissent Macky SALL de sa responsabilité personnelle et directe dans ce qui apparaît comme une mesure illégale et une instrumentalisation de l’administration pour un règlement de comptes politiques.

Dakar, le 08 Aout 2017

Pour le PDS, Oumar SARR

S.G.N Adjoint

Espace membres

Créer un compte
Mot de passe oublié

Twitter